Fenêtre sur le marché Études spéciales Grands dossiers Révision de la Loi sur le courtage immobilier Taxe de bienvenue Régime d’accession à la propriété (RAP) Encadrement législatif des copropriétés Dossiers juridiques Publications Mémoires Baromètres FCIQ Mot de l’économiste Bulletin d’information Fenêtre sur le marché Carrefour Statistiques Salle de Presse Communiqués de presse Nouvelles FCIQ Zone vidéo Demandes médias Archives
Aéronautique Agriculture Agroalimentaire Alcool Armement Automobile Biotechnologie Bois Carte de paiement Chimique Cinéma Construction Culturelle Défense Électronique Semi-conducteur Finance Immobilier Information Logicielle Jeu vidéo Mécanique Métallurgie Minière Musique Papetière Pêche Pétrolière Pharmaceutique Plastique Santé Sécurité Spectacle Sexe Sidérurgie Spatiale Sport Tabac Textile Tourisme
The two categories of behavior for C. pallida males are patrolling and hovering. These strategies are also used to find mates. In one category (the patrollers), male bees will patrol 3–6 centimeters above the ground in search of sites where buried virgin females will emerge. When a male bee finds such a site, he will dig 1–2 centimeters through the soil by gnawing at the surface with his jaws and using his forelegs to remove dirt from the excavation. If a female is found, he will attempt to mate with her either on the surface or at a nearby flower or tree. Other patrollers will sometimes attempt to steal a digging spot that another bee has found. If a bee has already found a female, another patroller bee may separate the male from the female so that it can copulate with the virgin. More often than not, the female (once found) will mate with either the male that found her or with an intruder.[6]
Les « intermédiaires immobiliers » sont en France les professionnels ayant des activités mentionnées aux 1°, 2°, 4°, 5°, 8° et 9° de l'article 1er de la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970 réglementant les conditions d'exercice des activités relatives à certaines opérations portant sur les immeubles et les fonds de commerce. Le 1er décembre 2016 une ordonnance2 a élargi ce périmètre aux professionnels impliqués dans la conclusion de contrats de location sur des biens immobiliers (et non plus seulement de vente). Les syndics de copropriété sont aussi concernés depuis 20143.
Centris pallida are located in dry, hot environments of North America. Specifically, they are in Arizona, Nevada, southern California, New Mexico, and western Mexico.[4] They are a very common bee (especially in Arizona), and are thus classified as Least Concern in terms of conservation.[5] The fur and dark colored exoskeleton allow the bees to survive the cold nights in the desert. During the daytime, C. pallida are almost completely inactive, hiding in shade or in burrows to prevent overheating.[6]
Le bâtiment offre une vue panoramique sur la ville de Québec et les Laurentides. Avec ses 40 mètres de hauteur, l’immeuble possède la plus haute structure faite de bois massif à 100 % dans le monde. Les écocondos Origine offrent un confort absolu aux résidents avec son gymnase et salon privé, terrasse extérieure commune avec piscine chauffée, espace BBQ et végétation.
Plus de 400 dirigeants participeront à cet événement riche en information. Il s’agit de cadres locaux et nationaux, des décideurs de premier plan actifs dans les domaines suivants : l’investissement, le développement, la gestion, la location, le financement et la commercialisation. Près de 50 % des participants proviennent de l’extérieur de la ville.
Le courtier effectue la description complète et précise de la propriété, fait l’analyse du marché, propose une stratégie de mise en marché, vérifie les spécifications de la propriété convoitée, rédige et soumet la promesse d’achat au vendeur, négocie dans le meilleur intérêt de son client et s’assure que toutes les conditions sont remplies à temps pour la signature de l’acte notarié.
Saviez-vous que le réseau RE/MAX regroupe près de 20 % des courtiers immobiliers du Québec5 et qu'il est responsable de la vente de presque la moitié des propriétés inscrites dans la province 6 ? C'est certainement ce qui permet à RE/MAX d'être la seule bannière du secteur immobilier à figurer sur la liste des 30 entreprises les plus admirées des Québécois, selon Léger Marketing et le journal Les Affaires.
REALTOR®, REALTORS® et le logo REALTOR® sont des marques déposées de REALTOR® Canada Inc., une compagnie dont la National Association of REALTORS® et l'Association canadienne de l'immeuble sont propriétaires. Les marques de commerce REALTOR® servent à distinguer les services immobiliers offerts par les courtiers et agents d'immeuble en tant que membres de l'ACI. Les marques d'homologation S.I.A.® /MLS®, Service inter-agences®, et leurs logos respectifs sont la propriété de l'ACI, et ils servent à identifier les services immobiliers que fournissent les courtiers et agents d'immeuble membres de l'ACI.
×