Propriétaire et gestionnaire de blocs appartements résidentiels et promoteur de condominiums. Nous avons des appartements à louer dans la région de la Ville de Québec, de Sillery et de Sainte-Foy. Des logements pour étudiants, près de l’université Laval et des Cégeps Ste-Foy, Garneau et St-Lawrence. Des appartements plus luxueux sur la Grande-Allée et des condos à vendre au cœur de Sillery. Des loyers abordables, pour des apparts allant de studio, 3½, 4½, 5½ et 6½.


La dimension très spéculative du marché immobilier peut avoir une influence sur les prix voire être en partie à l'origine d'une crise mondiale comme la crise de 2007, lorsqu'elle aboutit à la constitution d'une bulle immobilière, dont l'importance peut être aussi grande que celle des bulles financières et dans certains cas se conjuguer avec une bulle financière ou dans d'autre cas être cause d'un krach financier international.
De plus, l'acheteur s'engage, au cas où il vendrait ou céderait ses droits dans l'immeuble faisant l'objet du présent acte, ou au cas où il les hypothéquerait, à faire assumer expressément par tel acheteur ou cessionnaire toutes les clauses et conditions contenues au présent chapitre « Règlements d'harmonie ». Dès que tout acheteur subséquent ou cessionnaire aura pris l'engagement de respecter toutes les clauses et conditions contenues au présent chapitre « Règlements d'harmonie » tout vendeur sera alors automatiquement dégagé de toute responsabilité à cet égard.
Fenêtre sur le marché Études spéciales Grands dossiers Révision de la Loi sur le courtage immobilier Taxe de bienvenue Régime d’accession à la propriété (RAP) Encadrement législatif des copropriétés Dossiers juridiques Publications Mémoires Baromètres FCIQ Mot de l’économiste Bulletin d’information Fenêtre sur le marché Carrefour Statistiques Salle de Presse Communiqués de presse Nouvelles FCIQ Zone vidéo Demandes médias Archives
Tout d'abord, il faut savoir que l'eau des éclaboussures ne provient pas des conduites d'égout de la rue mais bien des siphons (trappe d'odeur : tube recourbé en forme de « S », placés à la sortie des appareils sanitaires, de façon à empêcher la remontée des mauvaises odeurs provenant de l'égout) de vos différents appareils sanitaires (toilette, évier, drains de plancher). De plus, vous pouvez remédier rapidement à ces inconvénients en ajoutant un peu d'eau dans les siphons de vos appareils et en ventilant bien la maison. Tout reviendra à la normale.
Centris pallida are able to withstand very high internal temperatures when compared to other bees. Males regularly have thoracic temperatures of 48 to 49 degrees Celsius (118.4 to 120.2 degrees Fahrenheit). If the thoracic temperature reaches 51 to 52 degrees Celsius (123.8 to 125.6 degrees Fahrenheit), the bee will become paralyzed and die. Most of the cooling occurs when heat radiates off the abdomen. To prevent overheating, C. pallida have a very high thoracic conductance (rate of heat transfer from the thorax to the abdomen) which is 45 percent higher than that of sphinx moths of the same size. Other than this high thoracic conductance, no other mechanism has been found to help the bee reduce its internal temperature. C. pallida do not appear to have evaporative cooling in the wild as honey bees and bumblebees do.[10]
Centris.ca is Québec's real estate industry website for consumers, grouping all properties for sale by a real estate broker under the same address. Société Centris provides real estate industry stakeholders with access to real estate data and a wide range of technology tools. Centris also manages the collaboration system used by more than 13,000 real estate brokers in Québec.
Pages Jaunes, qui a vécu de beaux jours avec ses bottins téléphoniques, s’est recyclée de peine et de misère au fil des ans dans le numérique avec, notamment, le site Canada411.ca et DuProprio.com. Plus récemment, la compagnie a décidé de réduire ses dépenses et de recentrer ses activités afin d’améliorer sa santé financière. Dans cet esprit, Pages Jaunes a renvoyé son président et chef de la direction l'an dernier et a mis en branle, au début de l'année, un effort de consolidation qui s’est notamment soldé par la mise à pied de quelque 500 employés, soit 18 % de son personnel.
Desert birds and lizards are predators of C. pallida, and these bees can be parasitized by the meloid beetle (Tegrodera erosa); however, rain is the largest threat to these bees.[12] At night and during the heat of the day, C. pallida bees will hide under rocks, trees, in burrows, etc. When it rains, the bees can get wet. If the bee is in a burrow, it may simply drown. If the bee is underneath something, when night comes, the bee may freeze to death due to the low temperatures in the desert. Since these bees are solitary, they don’t have the protection of a hive or colony; thus, they are more susceptible to the elements.[11]
The egg will then hatch within two weeks, and the grub will eat the nourishment that the mother left. The amount of bee bread provided will directly affect the size of the offspring (more food = larger size). When the food has been eaten and the grub has fully developed, the grub will turn into a prepupa. Over the course of eleven months, the prepupa will undergo metamorphosis to become an adult bee. The adult bee will then dig to the surface in late April or early May, and will live for about a month. By late July, virtually no C. pallida can be found.[7]

Founded in 1993 and holding a permit from the ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES), the Collège de l’immobilier du Québec is the largest real estate college in Quebec. For over the past 20 years, it has welcomed future residential real estate, commercial real estate and mortgage brokerage professionals and also offers continuing education training.  In addition, all the Collège's basic training programs are recognized by the Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ).
Chacun propriétaire d’une résidence du projet Square Watson, s’engage à planter au moins un arbre par trois cents mètres carrés (300,0 m. car.) de superficie de terrain acquis, dont un arbre doit obligatoirement être en façade de la résidence. L’essence de cet arbre est laissée à la discrétion de l’acheteur. Cependant les arbres devront avoir une circonférence de 1 ½ pouce minimum et une hauteur minimale se situant entre 6 et 8 pieds.
Desert birds and lizards are predators of C. pallida, and these bees can be parasitized by the meloid beetle (Tegrodera erosa); however, rain is the largest threat to these bees.[12] At night and during the heat of the day, C. pallida bees will hide under rocks, trees, in burrows, etc. When it rains, the bees can get wet. If the bee is in a burrow, it may simply drown. If the bee is underneath something, when night comes, the bee may freeze to death due to the low temperatures in the desert. Since these bees are solitary, they don’t have the protection of a hive or colony; thus, they are more susceptible to the elements.[11]
Granby a la fibre artistique développée et tout fervent de culture s’y sentira bien. La municipalité a même érigé un musée à ciel ouvert ARTRIA dans plusieurs endroits stratégiques en harmonie avec le paysage. Une façon originale de redécouvrir sa ville chaque jour! Granby est aussi réputée pour son Festival international de la chanson et sa vie culturelle bouillonnante.
Devenez propriétaire, sans frais de condo ! Charmante maison de ville sur trois étages (2 000 pi2 au total), rénovée récemment (toiture, fenêtres, porte, porte-fenêtre), 4 chambres spacieuses, grandes pièces et beaucoup de rangement ! Près de tous les services (école, piste cyclable, transport en commun, etc.), elle combine le meilleur de la ville et de la campagne. Laissez-vous séduire, une visite vous convaincra !
Un courtier ou agent membre peut vous aider à maximiser la visibilité de votre propriété en ligne. Ce précieux allié peut aussi mettre en valeur les meilleurs attributs de votre maison, ajouter des photos de qualité professionnelle et des visites vidéo à votre inscription, et bien plus encore. Rappelez-vous : seul un détenteur du titre REALTOR® peut afficher votre propriété sur REALTOR.ca, le site Web immobilier le plus populaire au Canada.

I listed end of november..wks before Christmas...lots of interest on line, but not that many phone c...alls...tons from Real estate agents...promising all kinds of stuff...& unfortunately my open houses, were either in a snow storm or extremely cold..had more action in february & march...I had over 9,000 visits to my site...the single family house is in a very good location...TIP: if you give an email address... i suggest using the # & street of the house in gmail. easy to remember for future buyers. Offer accepted in march... See More
Male C. pallida are able detect the pheromones which females release and use them to locate female burrows. When a virgin female is about to emerge from her burrow, she releases a scent that wafts up through the soil and is detected by the antenna of the males. This has led to males developing a very acute olfactory sense. Freshly-killed females have been buried to test whether sound also plays a part in male signaling. In these tests, male bees still dug up the dead females, proving that pheromone signaling is the only pathway. Males have also been observed to dig up other males. This shows that males and virgin females give off similar pheromones. Oddly, males also sometimes dig up other digger bee species. It is currently unknown why this occurs.[6]

The other category of behavior (the hoverers) uses a very different strategy that relies on the inherent limitations of the patroller strategy. Females won't have copulated with a patroller if they weren't found before emerging, or if they departed while the male that found them was fighting off a rival. The hoverers will wait either near plants that are close to emergence areas, regardless of whether the plants are flowering, or at flowering trees and shrubs well away from the emergence areas. These bees will hover anywhere from a few centimeters to eight meters in the air. Since patrollers are generally looking at the ground to find emergence areas, hoverers have less competition over escaped females. Those that are close to the emergence areas are able to quickly spot any females that got away from the patrollers. Male bees that are away from emergence areas stake out flowering plants in the hope that virgin females will arrive seeking food. Also, low-emergence areas are less likely to be patrolled, and thus, more females emerge without copulating.[9]
Ce modèle saura combler les besoins des grandes familles. Cette maison vous offre du rangement sans pareil. Au rez-de-chaussée, vous aurez la cuisine avec un garde-manger de type « walk-in », une salle de lavage spacieuse et une grande salle de séjour. À l’étage, vous remarquerez trois chambres et deux salles de bain. Vous disposerez de tout pour combler votre besoin d’espaces de rangement et d’intimité.
Granby a la fibre artistique développée et tout fervent de culture s’y sentira bien. La municipalité a même érigé un musée à ciel ouvert ARTRIA dans plusieurs endroits stratégiques en harmonie avec le paysage. Une façon originale de redécouvrir sa ville chaque jour! Granby est aussi réputée pour son Festival international de la chanson et sa vie culturelle bouillonnante.
×